BD : LE DONJON DE NAHEULBEUK

RESUME :

Préparez-vous pour la plus grande aventure de tous les temps... Une épopée fantastique à travers la Terre de Fang et le début de la légende d'un groupe d'aventuriers que rien n'arrête, pas même la peur et encore moins la honte!

Issue de la célèbre série audio éponyme, la BD du Donjon de Naheulbeuk relate l'aventure d'un groupe d'aventuriers débutants, formé au pied levé, afin de retrouver la fameuse 12e statuette de Gladeulfeurha et d'éviter l'accomplissement d'une sombre prophétie...

A la tête de l'équipe, un ranger autoproclamé chef et pas franchement téméraire. Du côté des muscles, un barbare bodybuildé lointain parent de Conan et un ogre incompréhensible et mou du bulbe, pas loin d'être un monstre, mais balèze à souhait. La seule qui le comprend, c'est la magicienne, véritable encyclopédie sur pattes et lanceuse de sorts souvent farfelus, pas toujours maîtrisés, mais potentiellement dévastateurs. Alimentant le face à face racial éternel, une archère elfe très fleur bleue se tire la bourre avec un nain barbu, bardé de fer, égocentrique, adorant l'or, les haches et la bière... bref, un nain. Pour compléter le tableau, un voleur aux compétences pas très avouables, dont on ne devine que les yeux sous son capuchon et pas franchement chaud pour se mettre en danger.

Ensemble, ils pénètrent dans le Donjon de Naheulbeuk, propriété du maléfique Zangdar. Ce sorcier du mal, accompagné de son fidèle Reivax, vit des échecs des aventuriers qui viennent régulièrement tenter de triompher de son donjon. Mais il ignore encore que ce groupe pas comme les autres est promis à un destin hors du commun et que cette légende vient de débuter, à ses propres dépens.
Amis de l'aventure et de la rigolade, serrez bien vos ceintures, une bonne tranche de rire sauce Héroic Fantasy vous appelle!

le donjon de Naheulbeuk
LE DONJON DE NAHEULBEUK © CLAIR DE LUNE 2011

CRITIQUE :

Si vous connaissiez la série audio du Donjon de Naheulbeuk, chaussez vos lunettes et sortez vos chips: voici l'adaptation en BD!
Et si vous ne connaissiez pas encore, aucun problème, préparez-vous de la même manière à découvrir un univers fantastiquement drôle!

Signée par John Lang, plus connu sous le nom de Pen Of Chaos, la série nous plonge au beau milieu des Terres de Fangh, pays fantastique et médiéval où se côtoient humains, nains, elfes, mais aussi trolls, dragons, ogres ou encore hommes-poireaux et vampires hémophiles. Créée par la jonction de multiples univers d'Héroïque Fantasy, cette œuvre se pose en caricature du genre, mélangeant allègrement les jeux de rôle, les contes ou les jeux vidéos.
Dans un humour explosif, nous suivons les débuts plutôt hésitants mais vraiment poilants d'un groupe d'aventuriers de niveau 1, de leur rencontre à leur première quête, dans leur premier donjon. L'équipe étant à la fois équilibrée en termes de compétences mais franchement tirée vers le bas niveau bêtise, on se délecte de vivre les galères et les batailles d'un groupe pour lequel une simple porte peut être une épreuve ou la source d'une complication. Ah, nostalgie du noob qui terrasse ses premiers monstres et résout ses premières énigmes!

On remarque rapidement que l'histoire est bourrée de références à d'autres univers connus (Conan le Barbare, le Seigneur des Anneaux ou plus tard Harry Potter, Alien, Willow) et que les protagonistes évoluent selon les codes bien ancrés du jeu vidéo et du jeu de rôle : points d'expérience et de destin, passages de niveaux, calcul des dégâts ou spécificités des classes ou des races.

De plus, le système de jeu semble faire partie de la vie de tous les jours en Terre de Fangh et il est en partie connu par les personnages, ce qui donne lieu à des anachronismes ou à des états de conscience de leur condition assez cocasses. Maître du Donjon devient une classe de prestige de gestionnaire, permettant de vivre sa vie comme n'importe quel métier et obéit aux règles édictées par la Caisse des Donjons, sorte de centre des impôts pour aventuriers professionnels! Les fans de la première heure apprécieront que les dialogues de la série audio aient été retranscrits avec rigueur, leur permettant d'entendre dans leur tête les répliques du barbare et les prises de bec du nain à l'infini. "Mais pourquoi tu lui marches sur la main???" ... "C'est pour pas qu'elle retombe!"

Le style graphique proposé par Marion Poinsot colle parfaitement à l'idée qu'on se faisait tous des tronches des membres du groupe.

Un style toonesque, permettant une grande variété d'expressions très vivantes et drôles, tout en permettant au lecteur de rapidement se placer dans ce monde à la frontière de différents jeux et contes.

Une colorisation maîtrisée et un découpage intelligent jouent un rôle prépondérant de l'ambiance, retranscrivant les prises bec, les sombres niveaux du donjon et les gags à la perfection. On notera des phases dominées par certaines couleurs, à la façon des comics américains, autre clin d'œil.

Le dessin des aventuriers s'enrichit au fur et à mesure des épreuves, alors que leur équipement progresse et qu'ils passent des niveaux, ce que tout bon joueur collectionneur de stuff (équipement) et de skin (apparence) saura apprécier.

Enfin, il sied de faire honneur au génie de John Lang, qui a su faire mijoter dans son esprit un univers si complet et si poilant, puis nous le faire partager sous différents supports, dont cette BD n'est pas le moindre. Vous pourrez ainsi retrouver le Donjon de Naheulbeuk sous forme de série audio (l'origine de tout) mais aussi de romans, de figurines, d'un jeu de rôle complet et gratuit. Et aussi bientôt d'un dessin animé et d'un jeu vidéo. Sans oublier le Naheulband, groupe folklorique déjanté en tournée régulière. Plutôt vaste le programme!

Bref, une valeur sûre pour les fans du genre ou de la série comme pour les néophytes, à consommer sans modération!

[Critique faite après lecture du premier tome.]


  • REDACTEUR
    - ESTEBAN -
  •   HISTOIRE :
      PERSONNAGE :
      MISE EN PAGE :
      GRAPHISME :

  •   MOYENNE :
    4.50
    Note sur 5
  • BD : 14 ans et +
  • Editeur :
    CLAIR DE LUNE
    Genre :
    HEROIC FANTASTIQUE
    COMIQUE
    Type :
    BANDE DESSINEE
    Album :
    48 pages environs
  • LIENS ASSOCIEES :
     
     
  •  
  • LANG
    POINSOT
    CRITIQUE BD
    LE DONJON DE NAHEULBEUK