KEN ICHI

MANGA : KEN ICHI

Le disciple ultime !

RESUME :

Ken-Ichi est un lycéen plutôt gringalet, du genre à passer son temps le nez dans les livres. Le hasard place sur son chemin Miu, une charmante jeune fille aux capacités martiales incroyables...Ken-Ichi aurait bien besoin de maîtriser lui aussi les arts martiaux : débutant au sein de club de karaté de son établissement, il est méprisé par les autres élèves. Son amie Miu pourra peut-être l'aider : elle connaît un endroit où l'on peut devenir fort... Un dojo nommé Ryôzampaku, où sont rassemblés les experts en arts martiaux les plus puissants, mais aussi les plus déjantés !

 KEN ICHI
KEN ICHI © KUROKAWA

CRITIQUE :

La première chose à noter sur ce manga, le dessin ! Si on peut dire une chose, Shun Matsuena dessine les corps incroyablement bien. Les mouvements sont superbement réalisés, et évidemment pour un shônen sur les arts martiaux c’est un sacré avantage. Nous sommes dans l’exemple type d’un Nekketsu, notre jeune héros assez frêle va constamment se surpasser (il faut dire que son entraînement est plus qu’intensif) et vaincre ses ennemis dont certains vont devenir ses amis. Un scénario auquel on s’accroche donc rapidement, mais le manga, au bout du 40e tome environ, commence à devenir moins prenant, l’humour étant moins présent et l’objectif final se dévoilant. Même si cela reste très bon, la décision de Kurokawa de scinder la série en deux saisons n’est pas logique et n’a clairement pas aidé à son succès en France. Heureusement l’éditeur continuera à publier le manga jusqu’au bout ne laissant pas ses lecteurs sur le carreau, comme certains l’auraient fait.

Revenons sur le manga qui comme je le disais est très dynamique, le découpage et le dessin mettent réellement l’action en valeur. Nous retrouvons relativement souvent le même schéma, ken-ichi apprend une nouvelle technique qu’il utilise contre son nouvel ennemi, du moins au début. Puis il va commencer à développer ses propres techniques. Dans la deuxième saison, on découvre la voix qui mènera sûrement Ken-ichi à devenir plus tard un maître, découvrant et affrontant cette fois ses ennemis auprès de ses professeurs, ce qui va changer sa manière de se battre et sa détermination.

Finalement, même si le scénario baisse un peu sur la fin (c’est le cas de beaucoup de manga malheureusement), Ken-ichi, le disciple ultime est un manga qu’il faut avoir lu au moins une fois.

Fan d’arts martiaux et de type Nekketsu, ce manga est fait pour vous.


  • REDACTEUR
    - RYUDOKA -
  •   HISTOIRE :
      PERSONNAGE :
      MISE EN PAGE :
      GRAPHISME :

  •   MOYENNE :
    4.00
    Note sur 5
  • Age de lecture : 13 ans et +
  • Editeur :
    KUROKAWA
    Genre :
    COMBAT
    ART MARTIAUX
    Type :
    MANGA
    Collection :
    SHONEN
    Album :
    180 pages environs
  • LIENS ASSOCIEES :

     
     
  •  
  • KEN ICHI
    CRITIQUE MANGA
    ART MARTIAUX