FILM : LES TROIS MOUSQUETAIRES - D'ARTAGNAN

un grand film de cape et d'épée !

SYNOPSIS

Dans la France du XVII ème siècle, D’Artagnan, un jeune gascon fougueux décide de venir à Paris pour devenir mousquetaire du roi Louis XIII. Mais alors qu’il n’est dans la capitale que depuis quelques heures, il se retrouve successivement provoqué en duel par trois célèbres mousquetaires, Athos, Porthos et Aramis.
Cependant le duel tourne court et se transforme en échauffourée avec les gardes du cardinal de Richelieu au cours de laquelle D’Artagnan et les trois autres mousquetaires vont devenir des alliés de circonstance. Le jeune homme ignore alors que ces événements vont le projeter au cœur des intrigues politiques du royaume de France ...

 LES TROIS MOUSQUETAIRES - D'ARTAGNAN
CRITIQUE

Œuvre incontournable de la littérature française, « les trois mousquetaires » d’Alexandre Dumas a fait l’objet de 37 adaptations cinématographiques toutes nationalités confondues. Pour procéder à la revisite de ce monument littéraire et cinématographique, Martin Bourboulon (Eiffel, Papa ou Maman) s’est donné les moyens de ses ambitions avec un budget de 70 millions d’euros pour les deux volets du film, soit un des budgets les plus importants du cinéma français pour 2023.

Véritable succès populaire lors de sa sortie en salle, « les trois mousquetaires D’Artagnan » renoue avec les films de cape et d’épée tout en insufflant un vent de modernité au genre.
Pour tenter de créer un blockbuster à la française le réalisateur a misé sur une réalisation moderne et dynamique et un casting de haut-vol.

La réalisation est de qualité, l’alliance de décors naturels et de lieux historiques parfaitement reconstitués contribuent à l’immersion dans la France du XVII ème siècle. La majesté des palais contraste avec l’ambiance crasseuse et sordide des rues de Paris. Les costumes sont sobres et contribuent au réalisme d’ensemble.
Les scènes d’action sont nerveuses et parfaitement chorégraphiées, mais peut être un peu trop aseptisées. Si elles participent au dynamisme général du film, aucune scène de combat ne retient réellement l’attention au final, elles manquent sans doute un peu de crasse et d’hémoglobine …
Au-delà de la réalisation proprement dite, l’écueil de toute adaptation à l’écran d’œuvres littéraires aussi célèbres réside souvent dans le juste équilibre à trouver entre la modernité du propos et la rigidité des répliques littéraires imposées.
Force est de constater que le pari est gagné puisque les dialogues restent fidèles à l’œuvre originale tout en introduisant un humour et une légèreté bienvenue.

 LES TROIS MOUSQUETAIRES - D'ARTAGNAN

Un des points forts du film réside incontestablement dans son casting. Le personnage de D’Artagnan autour duquel le film est organisé est incarné par un François Civil (le Chant du loup, Bac nord …) charismatique, tout à la fois charmeur et naïf. Si les autres mousquetaires sont beaucoup plus en retrait que D’Artagnan, ils n’en sont pas moins interprétés avec talent.
Vincent Cassel (La haine, le Pacte des loups, Les Rivières Pourpres …) est comme toujours impeccable dans le rôle d’Athos, le vieux mousquetaire taciturne ; Romain Duris (L’arnacoeur, Eiffel, l’Auberge Espagnole …) incarne un Aramis tout en nuance, à la fois charmeur et espiègle ;Pio Marmaï (Ce qui nous lit, En corps …) complète le quatuor en incarnant un Porthos pour le coup sans véritable relief.
L’autre vedette du film est bien évidemment la sublime Eva Green qui excelle (comme toujours) dans le rôle ambigu de Milady, à la solde du cardinal de Richelieu.

Au final, « Les trois mousquetaires, d’Artagnan» s’avère être un vrai bon divertissement pour peu que l’on ne cherche pas trop à s’intéresser en profondeur à l’œuvre d’Alexandre Dumas. Le rythme du film est haletant et l’on est pas très loin du souffle épique recherché par Martin Bourboulon.

Le seul reproche que l’on pourrait formuler est un léger défaut d’incarnation des personnages malgré la qualité des interprètes. À vouloir trop vouloir se jeter dans l’action, on aborde les différents protagonistes de manière superficielle sans trop s’attarder sur l’importance des liens qui les unissent.
Mais nul doute que le second volet des aventures de nos mousquetaires apportera un peu plus d’épaisseur aux différents personnages.
Une belle réussite malgré tout.



- J.HELL -
  • LES TROIS MOUSQUETAIRES - D'ARTAGNAN
  • FILM Interdit : - de 10 ans
  •   REALISATEUR :
      MARTIN BOURBOULON

    Genre :
    CAPES ET EPEES
    AVENTURE
    Nationalité :
    FRANCAIS
    Durée :
    2H01 min
  • LIENS ASSOCIEES :

     
  •  
  • LES 3 MOUSQUETAIRES
    MARTIN BOURBOULON
    ROMAIN DURIS
    VINCENT CASSEL