DOROHEDORO

MANGA : DOROHEDORO

RESUME :

L'histoire se déroule dans un monde sombre et dystopique partagé entre deux dimensions : la Ville et le Monde des sorciers. Le protagoniste, Caiman, est un homme avec une tête de lézard et aucun souvenir de son passé. Il est obsédé par la recherche de son identité et la découverte de la raison pour laquelle sa tête a été transformée. Accompagné de Nikaido, son amie combattante et cuisinière, Caiman chasse les sorciers dans la Ville, espérant trouver celui qui l'a maudit et retrouver sa forme humaine.

DOROHEDORO
DOROHEDORO © SOLEIL 2003

CRITIQUE :

Le manga mêle des éléments de dark fantasy, d'horreur, et de comédie, tout en explorant des thèmes tels que l'amitié, la mémoire, et l'identité. Les personnages, tant principaux que secondaires, sont profondément développés, chacun avec ses propres motivations et histoires.

" Dorohedoro " possède un univers unique et une narration dense. L'esthétique du manga est particulièrement remarquable, combinant un style artistique brut et détaillé avec un monde bizarre et captivant. La ville est sombre et crasseuse, créant une atmosphère qui complète parfaitement le ton de l'histoire.

Les personnages sont l'un des points forts du manga, offrant une diversité rare et une profondeur psychologique. Caiman et Nikaido forment un duo fascinant, et leurs interactions apportent une touche de légèreté et d'humanité dans un monde autrement sombre et violent. Les sorciers, avec leurs designs et pouvoirs uniques, ajoutent une dimension supplémentaire à l'intrigue.

Cependant, " Dorohedoro " peut être déroutant pour certains lecteurs en raison de sa narration complexe et de ses nombreux rebondissements. Le style artistique, bien qu'impressionnant, peut être parfois difficile à suivre, surtout lors des scènes d'action.

Malgré ces défis, " Dorohedoro " est une œuvre profondément originale et engageante. Il offre un mélange réussi d'horreur, de fantaisie et de comédie, tout en posant des questions profondes sur l'identité et la nature de la réalité. Pour ceux qui cherchent un manga hors des sentiers battus, "Dorohedoro" est une recommandation solide, offrant une expérience de lecture unique et mémorable.

[Critique faite après lecture du premier tome.]


  • REDACTEUR
    - DAWN OF DARKNESS -
  •   HISTOIRE :
      PERSONNAGE :
      MISE EN PAGE :
      GRAPHISME :

  •   MOYENNE :
    4.75
    Note sur 5
  • Age de lecture : 18 ans et +
  • Editeur :
    SOLEIL
    Genre :
    FANTASTIQUE
    SUSPENSE
    Type :
    MANGA
    Collection :
    SEINEN
    Album :
    175 pages environs
  • LIENS ASSOCIEES :
     
     
  •  
  • HAYASHIDA Q
    AVIS MANGA
    DOROHEDORO
    SEINEN