BD : HG WELLS

LA MACHINE A EXPLORER LE TEMPS

RESUME :

On suit donc trois gentlemen qui vont à la rencontre d'un soit disant explorateur du temps. Évidemment pour ces grands esprits scientifiques, cette idée est pure fiction et charlatanisme. Malgré leurs aprioris, la curiosité l’emporte, ils se rassemblent au domicile de celui qui prétend défier les lois du temps. Le jeune inventeur veut en mettre plein les yeux et prouver sa découverte. Malgré les bonnes intentions cela ne prend pas. Avec amertume et orgueil, l’explorateur décide de jouer sa dernière carte en utilisant sa machine sur lui même...

De retour à son époque, l'étonnante transformation physique du voyageur laisse les gentlemen sans voix... Ainsi va commencer le récit du voyageur à son auditoire qui cette fois ci à toute son attention..

HG WELLS : la machien a explorer le temps
LA MACHINE A EXPLORER LE TEMPS © GLENAT 2027

CRITIQUE :

Ah ! Y’a eu pas mal de choses sur le sujet...livres....dont celui de Wells ainsi que le film adapté de ce dernier… Et maintenant une BD. C'est d’ailleurs une assez bonne surprise. Une première de couv qui donne le ton avec aux manettes Mathieu Moreau, qui a fait ses preuves avec "Le cycle de Nibiru ".

Egalement une très belle palette de couleurs et une construction de cases poussée qui fait de ses planches une succession brillantes des scènes. Le format de la BD est parfait pour profiter pleinement de son travail. Merci aux Editions Glénat.

Le scénariode Dobbs reprend les bases de Wells avec un bon coup de modernité et d’action. Ça démarre assez vite (trop?), ça manque un peu d'immersion mais rien de gênant.

Une version très agréable et facile à lire. On aurait voulu un épisode plus fourni...encore et encore des pages...

[Critique faite après lecture du premier tome.]


  • REDACTEUR
    - COCOPANZER -
  •   HISTOIRE :
      PERSONNAGE :
      MISE EN PAGE :
      GRAPHISME :

  •   MOYENNE :
    4.50
    Note sur 5
  • BD : 12 ans et +
  • Editeur :
    GLENAT
    Genre :
    AVENTURE
    SF
    Type :
    BANDE DESSINEE
    Album :
    56 pages environs
  • LIENS ASSOCIEES :
     
     
  •  
  • MATHIEU MOREAU
    CRITIQUE BD
    WELLS H.G.